jeudi 14 juillet 2022

Tier list Herman Düne


Deuxième groupe à passer à la moulinette de la "Tier list", Herman Düne, emmené par David-Ivar et André. Deux frères, nés à Paris, aux origines doubles franco-suédoises, et qui multiplient les noms d'artistes en solo (Yaya, Kungen ; Stanly brinks maintenant, mais aussi John Trawling, Ben Haschish...). Deux guitaristes, auteurs-compositeurs-interprètes, accompagnés à la batterie d'abord d'Omé, puis de Neman.

Herman Düne a multiplié les albums dans les années 2000 et y délivre un (anti-)folk lo-fi électrique unique. Leurs textes nous font naviguer entre la Suède, New York City et Berlin, parlent de femmes, singes (!) et name droppent à l'envie (Sonic Youth, Velvet Underground, Suicide....)

La liste ci-dessous s'arrête à l'album Giant (2006), à partir duquel les frangins mèneront des carrières artistiques séparées (Herman Dune * sans trema d'une part, Stanley Brinks d'autre part). Si je concède avoir un faible pour l'ami André (et donc pour ses chansons), mes albums préférés du groupe s'avèrent à la réécoute très bien équilibrés.


HERMAN DÜNE
-
MÉMORABLES
Fire EP (2000)
They Go to the Woods (2001)
Turn Off the Light (2000)


REMARQUABLES 
Not on Top (2005)


AGRÉABLES
Mash Concrete Metal Mushrooms (2003)
Mas Cambios (2003)
The Whys and the Hows of Herman Düne (2002)
+
Switzerland Heritage (2001)


DISPENSABLES 
Giant (2006)



(*) Parmi mes disques favoris, tout groupe / artiste confondu
(**) très bons albums
(***) bons albums
(****) moins réussis / plus inégaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire