lundi 28 août 2017

Tales of Modern Motoring

Ce dernier dimanche d'août, calme et chaud, se sera révélé la parfaite occasion d'aller à la Fondation Cartier, y voir l'exposition du moment : Auto Photo. Le thème étant large, on retrouve en ce lieux un multiplicité de photographes, pour une grande variété de points de vue.
Florilège.

Dans AutoPhoto, on contemple ou interroge le gigantisme des infrastructures routières...
Edward Burtynsky, Nanpu Bridge Interchange, Shanghai (2004)

...parfois tel, qu'il en vient à se superposer à une strate urbaine plus ancienne (par exemple ici, des Alpes jusqu'à Naples)
Sue Barr, Série the Architecture of Transit (2014)

On dresse des compositions colorées, faîtes de carrosseries pourtant plus si rutilantes
Ronni Campana, Série Badly repaired cars (2016)

...ce qui nous amène à nous rappeler que rien de toute façon n'est éternel
Peter LippmanCitroën Traction 7, Série Paradise Parking (2012)

On pourra alors se rattacher au vivant, comme sait si bien le faire Martin Parr
Martin Parr, Série Tales of Modern Motoring
Sa série de portraits prête à sourire, dans sa mise en scène haute en couleur du lien entre des individus et leur automobile. Plus "sérieux", le regard sociologique d'Alejandro Cartagena porte, lui, sur les travailleurs précaires mexicains. Posté sur une passerelle, il photographie chaque jour les pick-ups transportant des ouvriers vers d'immenses chantiers de construction.
Alejandro Cartagena, Série the Carpoolers (2011-2012)

- - -
the Carpoolers :

Tales of Modern Motoring :

Architecture of Transit :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire