jeudi 24 octobre 2013

Au moins essayer

L’homme s’est toujours défendu contre les hommes, contre la nature qui l’entoure. Et il en est sorti une civilisation fondée sur la force, le pouvoir, la peur et la dépendance. Tout ce qu’on appelle le progrès technique n’a jamais servi qu’à produire confort, standardisation et les armes pour garder le pouvoir. Nous sommes des sauvages, nous utilisons le microscope comme une massue. Non... c’est faux, les sauvages ont une bien plus grande vie spirituelle. Chaque découverte scientifique, nous en faisons immédiatement un mal. Quant au confort, un sage a dit que le péché, c’est tout ce qui n’est pas nécessaire. Si c’est vrai, toute notre civilisation se fonde sur le péché. Nous sommes arrivés à une discordance terrible entre le développement matériel et spirituel. Notre culture, ou plutôt notre civilisation est gravement malade. Tu penses qu’on pourrait étudier le problème et trouver une solution. Peut-être, s’il n’était pas si tard. Trop tard. Mon Dieu, que je suis las de ces bavardages. «Words, Words, Words». Je ne comprends qu’à présent ce que voulait dire Hamlet. Il ne supportait pas les discoureurs. C’est aussi mon cas. Pourquoi parler, alors. Si seulement quelqu'un voulait cesser de parler pour faire quelque chose. Au moins essayer.
Le Sacrifice, Andreï Tarkovski (1986)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire