jeudi 31 mai 2018

When the curtains calls for you

Etrange comme ce week-end j'écoutais plusieurs fois d'affilée "Everyone who pretended to like me is gone", le premier album des Walkmen... C'était sans doute une part de vie de Stewart Lupton qui l'abandonnait.

Stewart Lupton ne faisait PAS parti de ce groupe. Mais de Jonathan Fire*Eater, dont trois membres devaient fonder plus tard les Walkmen.

Grand regret de n'avoir jamais vu JF*E en concert, alors que leur album "Wolf songs for Lambs" figure dans mon top20 des 90s. Cet album sera au final paru un brin trop tôt, en 1998, soit 2-3 ans avant le rock ne redevienne à la mode, avec New York City pour épicentre.

RIP, donc Stewart Lupton, mort dimanche dernier à l'âge de 43 ans.

A écouter par exemple "Station Coffee" version studio si vous êtes novices, "When the Curtain Calls for You" version live VHS dégueu pour les connaisseurs. Le morceau se termine par ces paroles :


"And I'm ready now and the show was oh so precious"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire